•  

    JEANDELAINCOURT2

     

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (16 participants) 

     Commentaire : Alain Gu et photos : Martine 

    Balade sur les sentiers

    du bois de la Fourasse

     

    JEANDELAINCOURT2

    Nous sommes le 5 novembre et c’est le jour de la marche pour les amateurs du mardi. Dès 13 heures 50, 16 randonneurs grouillent sur le parking de la salle des fêtes de Jeandelaincourt. Annie et Martine scrutent le ciel avec inquiétude car, malgré les promesses encourageantes de la météo, il bruine très légèrement.  

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEANDELAINCOURT2

    JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     Quelques centaines de mètres de bitume, puis nous empruntons un chemin blanc qui mène au bois de la Fourasse. Nous longeons d’abord des terrains herbeux où paissent des moutons qui, dédaigneusement, ne lèvent même pas le museau pour nous regarder. 

    JEANDELAINCOURT2

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEANDELAINCOURT2

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

    Puis nous pénétrons sur 1 kilomètre  dans une zone boisée où le calme et la sérénité règnent.  A la sortie Danièle se met à l’aise et Christian en profite pour cueillir des coprins. 

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus loin, nous nous arrêtons pour une petite pause réparatrice. Puis  nous repartons sur un circuit qui longe le bois de la Fourasse. C’est la partie la plus difficile car les pluies de ces derniers jours rendent boueux le chemin, mais très vite les choses s’arrangent. Et pour que tout le groupe rigole, Claude F remue le popotin. 

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEANDELAINCOURT2

     

    JEANDELAINCOURT2

     

    Avant d’accéder à la voie verte, Francine X admire les sept couleurs de l’arc-en-ciel. 

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEANDELAINCOURT2JEANDELAINCOURT2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEANDELAINCOURT2

    Tout à coup au milieu du pâturage se dresse fièrement une sculpture en bois qui représente un poisson. Ce site naturel insolite mérite que l’on s’attarde  pour la photo de groupe. 

    JEANDELAINCOURT2

    Le retour par un chemin bien tranquille nous conduit à Jeandelaincourt avec le sentiment que tout le monde est ravi de cette belle sortie. Cette localité a connu des heures de gloire grâce à ses fameuses tuiles et briques rouges de 1893 à 1980. La fabrication atteignait jusqu’à 110.000 tuiles par jour, une des plus importantes tuileries de France. 

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    GRISCOURT

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (7 participants) 

     Photos et commentaire : Alain Gu

     

    GRISCOURT

    31 octobre après-midi, 7 amateurs de la marche du jeudi se sont rassemblés devant l’auberge de la Petite Suisse Lorraine de Griscourt, lieu de départ. Hélas, elle est à vendre. 

    GRISCOURT

    Alain Ge a emmené le groupe dans la forêt de Puvenelle en empruntant différentes tranchées. Il a parcouru 11,500 km  sans le moindre incident, avec beaucoup d’entrain. Tous ont loué le charme de cette belle forêt toujours aussi attrayante, quelle que soit la saison.  

    GRISCOURT

    Dans cette localité une curiosité a trituré bien des méninges. Il s’agit d’une plaque en pierre incrustée dans le mur d’une maison située face à la mairie. En 1916, le capitaine Goupil du 369 R.I. avait fait graver par un poilu un texte en latin macaronique sur du mortier de ciment frais. Le texte traduit révèle : « Qui est-ce qui a mangé l’omelette au rhum ? Ce sont des cosaques égaux en beauté et fumant comme des suisses ». 

    GRISCOURT

     


    votre commentaire
  • EUVEZIN

     

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (20 participants) 

    Commentaire Alain Gu et photos: Martine G. et Henri 

    14 châtelaines et 6 châtelains

    sont de sortie ce mardi 29 octobre

    à Euvezin

    EUVEZIN

    C’est l’endroit idéal pour faire la traditionnelle photo de groupe.

    EUVEZINEUVEZIN

     

     

     

     

     

     

     

    Situé entre Thiaucourt-Régniéville et Essey-et-Maizerais et perdu dans une boucle du Rupt de Mad, le petit village d’Euvezin nous accueille.  Plutôt préservé des affres de notre époque, cette localité possède notamment une jolie bâtisse du XVème siècle, située en son cœur. Ce château est une propriété privée dont témoignent quelques éléments comme les tours carrées. 

     

    EUVEZIN

    EUVEZIN

     

     

     

    EUVEZINEUVEZIN

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aujourd’hui, Alain Ge nous conduit sur un chemin de prairies avec une vue sur le village de départ.

    EUVEZIN

    EUVEZINEUVEZIN

    Puis nous pénétrons dans le bois de Ronde Haie. L’automne commence à imprimer son empreinte sur les arbres. Petite frayeur pour Claude F, une mini-tornade est passée par là !!!  

    EUVEZINEUVEZIN

     

     

     

     

     

    A la sortie du bois, nous nous arrêtons devant la caserne de Mort Mare où est implanté un centre de formation et de soutien de la protection civile. 

    EUVEZINEUVEZIN

     

     

     

     

     

     

     

    EUVEZIN

     

    Nous poursuivons notre itinérance et un peu d’histoire locale nous fait comprendre que la commune d’Euvezin a longtemps produit du vin (jusqu’au début du XXe siècle), commercialisé sous l’appellation vin de Thiaucourt. Certains disent même que des bouteilles de ce vin auraient été embarquées à bord du Titanic. 

    EUVEZIN

    EUVEZIN

    EUVEZIN

    EUVEZINEUVEZIN

     

    Mais bientôt, nous arrivons dans la rue St Joseph où se trouve une ferronnerie d’art. Mr Jean-Pierre Fringant est un véritable artiste. Il s’inspire de la nature et du style « Ecole de Nancy » en utilisant des végétaux : laurier, feuilles de ginkgo et même des chardons qui rappellent l’emblème de la Lorraine.

    EUVEZIN

    EUVEZIN

     

     

     

     

     

     

    Nous nous approchons déjà de la marie et de l’école communale après avoir parcouru 9,900 km. Tout s’est bien passé et nous décidons de regagner nos véhicules qui nous attendent sagement sur le parking. 

     


    votre commentaire
  • A Bayonville s Mad 2

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge. (7 participants)

    Photos: Mauricette

    Belle balade avec des paysages

     en évolution sur les coteaux du Rupt-de-Mad

     

    Ce jeudi 22 octobre après-midi, Anne-Marie J, Jacqueline N, Mauricette, Pierrot, Titi, Jean et Alain Ge démarrent à 14 heures de Bayonville-sur-Mad et empruntent à la sortie du village la route forestière du Châtelet. Sur le parcours, ils n’hésitent à prendre le temps de jeter un coup d’œil sur la charmante vallée du Rupt de Mad. 

    A Bayonville s Mad 2

     

     

     En arrivant à Villecey-sur-Mad, le petit groupe se retrouve à proximité du lavoir pour la photo de famille.

    A Bayonville s Mad 2

     

     A mi-parcours, il est l’heure de sillonner les chemins qui traversent les petits villages (Waville, Onville, Vandelainville et Bayonville) ou de veilles maisons méritent attention. Le Rupt-de-Mad est une magnifique vallée, au sud de Gorze, qui recèle des trésors patrimoniaux avec des aîtres fortifiés. Ces lieux de culte sont conçus pour leurs vertus protectrices.

     

    A Bayonville s Mad 2  A Bayonville s Mad 2

     

     

     

     

     

     

     

    A Bayonville s Mad 2A Bayonville s Mad 2 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Très belle randonnée de 13,500n km et l’ensoleillement est de la partie. Alain Ge nous a fait découvrir une magnifique balade. 

     


    votre commentaire
  •  

    A Corny

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Henri T (18 participants)

    Commentaire Alain Gu et photos: Martine G. et Henri.

    Quand la marche fait travailler la tête et les jambes. 

    Une rando tranquille accessible à tous en cet après-midi frais, mais ensoleillé. Ce mardi 22 octobre, nous sommes 18 pour ce parcours qui démarre derrière l’église Saint Martin de Corny-sous-Moselle.  (Photo 1)

     

    A Corny

     

     

    Nous prenons la direction de la Moselle, passons devant la borne « La voie de la liberté » et les panneaux racontant la traversée de la rivière et le martyre des soldats américains en septembre 1944. Cette bataille dite du « Fer à Cheval », l’Omaha Beach Lorrain fit 945 victimes lors de la libération de Metz. (Photos 2 à 13) 

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

    A CornyA CornyPour voir la vidéo

    de la bataille de

    Corny-Dornot Cliquer sur la photo à gauche.

     

     

     

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A Corny

     

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous poursuivons notre balade sur la véloroute « Charles le Téméraire », en quasi permanence au bord de la Moselle,   jusqu’au pied de l’aqueduc romain de Jouy-aux-Arches.  (Photos 14 à 18)

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A Corny

     

     

    A Corny

     

     

    Pour le retour, nous suivons un chemin très agréable qui rejoint la voie verte avec une petite pause au bord de l’eau. Un moment très convivial comme d’habitude. (Photos 19 à 24)

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A CornyA Corny

     

     

     

     

     

     

     

     

    Avant de rejoindre nos véhicules, Claude F s’affiche avec de belles plantes en l’absence des deux séducteurs du club qui sont en convalescence. Bravo à Henri pour cette belle marche de 10 km que l’on n’a pas vu passer ! (Photo 25) 

     

    A Corny

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique