• REMENAUVILLE

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (12 participants) 

     Commentaire : Alain Gu et photos : Alain Gu, Martine et Nono (en cours)

    La Beaujolaise rando 

    sur Limey-Remenauville 

    REMENAUVILLE

    Nous sommes le jeudi 21 novembre et c’est le jour du beaujolais nouveau. Avant de déguster, nous quittons vers 13 heures 30 l’ancien village de Remenauville détruit durant la 1ère guerre mondiale les 4 et 5 avril 1915. 

    REMENAUVILLE

    Nous empruntons la Grand-rue, jalonnée par des panneaux indiquant la position des principales maisons. Nous marchons d’un bon pas, sans pitié pour les traînards. 

    REMENAUVILLE

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite, nous prenons à gauche le chemin qui mène à la ferme « Ste Barbe ». Comme le veut la tradition, les marcheurs de notre groupe ne connaissant pas les lieux, doivent se faire photographier à l’intérieur de la charrette du berger. Aujourd’hui, ce sont les deux « Jean » qui ont gagné le gros lot. 

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous poursuivons notre itinérance à l’intérieur du Bois du Four et nous longeons le stockage d’hydrocarbures. 

    REMENAUVILLE

    Comme dit la chanson « Lève la jambe puis l’autre jambe. Tu es un chef si tu ne te casses pas la binette ».

    REMENAUVILLE

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

    Pour la nature, nous nous régalons, comme d’habitude, car nous cheminons sur des allées magnifiées par les couleurs de l’automne.

     

    REMENAUVILLE

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

     

     

     

     

     

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

     

     

     

     

     

     

    Nous approchons de Limey-Remenauville, petit village agréable où certaines maisons arborent des fenêtres de grange symbolisant les quatre signes des jeux de cartes : pique, cœur, trèfle et carreau. 

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    REMENAUVILLE

     

    Puis nous entamons la dernière partie de notre périple pour rejoindre la chapelle de Remenauville construite à l’emplacement de l’ancienne église. Avant la récompense de nos efforts, nous nous rassemblons pour la photo de famille. 

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    REMENAUVILLE

    REMENAUVILLEREMENAUVILLE

    A 16 heures 30, c’est l’heure de penser aux bonnes choses ! Un tout p’tit coup de Beaujolais, ça vous remet le cœur en place. Alain Gu fait le job et conseille ses acolytes.  Le beaujolais est à bonne température (12°C) et la charcuterie et le pain sont d’excellente qualité. Nous avons passé un moment très agréable. 

     


    votre commentaire
  • STE GENEVIEVE

     

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (27 participants) 

     Commentaire : Alain Gu et photos : Yves, Martine et Gégé 

    Sainte Geneviève accueille  

    les marcheurs de Lesménils 

    STE GENEVIEVE

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

    Ce mardi après-midi 19 novembre, nous sommes 27 randonneurs, 16 femmes et 11 hommes (le sexe masculin se rapproche de la parité pour cette rando !), prêts à partir pour une balade de 8,400 km sur les sentiers de la vallée de la Natagne. Le point de départ est situé près du monument du Grand Couronné de Sainte Geneviève. 

    STE GENEVIEVE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous démarrons notre périple par un chemin très agréable en direction de l’entrée principale du gite étape « la Soléole ». Nous sommes accueillis par une matelote qui nous invite pour la photo de groupe devant une barquerolle qui mériterait d’être rafraichie. 

    STE GENEVIEVE

    STE GENEVIEVE

     

     

     

     

     

     

     

     

    STE GENEVIEVE

    Puis nous pénétrons dans un bosquet en empruntant le chemin des orchidées, avant de descendre sur Landremont. Quelle magnifique vue panoramique ! 

    STE GENEVIEVE

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

    Nous traversons cette localité qui conserve sa fontaine d’où s’échappe l’eau.  Autrefois, les fontaines publiques de village étaient construites pour satisfaire les besoins fondamentaux des habitants et des animaux. 

    STE GENEVIEVE

    A la sortie de l’agglomération, Danièle et Lucien nous gratifient d’une nouvelle danse. 

    STE GENEVIEVE

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

     

    Une vue pittoresque de la vallée mise en valeur par un écriteau explicatif s’offre à notre groupe avant de nous élancer dans notre première et seule montée de notre après-midi pédestre. Certaines et certains tirent la langue. 

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous nous arrêtons pour contempler le paysage et surtout la Vierge de la Consolidation. Avant de rejoindre le parking à voitures, Yves, fan d’animaux, ne peut s’empêcher de faire quelques câlins au cochon noir et à l’âne du gîte. 

    Joyeux anniversaire 

    Danièle 

    STE GENEVIEVE

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

     

     

     

     

     

     

    Pour clore cette balade pédestre, Danièle nous convie à fêter son anniversaire.

    STE GENEVIEVESTE GENEVIEVE

     

     

     

     

     

    Deux charmants couples de notre assemblée envisagent prochainement de participer au jeu télévisé « les Z’amours ». 

    STE GENEVIEVE

    Un petit coucou à Jean-Marc Metzelard de la classe 67.

    Nous pensons bien fort à toi.


    1 commentaire
  • ARNAVILLE 6

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (6 participants) 

     Commentaire : Alain Gu et photos : Yves 

    Randonnée dans le Rupt-de-Mad 

     

    ARNAVILLE 6

    Ce jour, 14 novembre, sur le parking de la place des fêtes d’Arnaville Anne-Marie J, Alain Ge, Yves et Jean-Marc S  s’inquiètent du retard de Monique et de Mauricette  qui ont mélangé l’heure d’été avec l’heure d’hiver.  

    ARNAVILLE 6ARNAVILLE 6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ARNAVILLE 6ARNAVILLE 6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ARNAVILLE 6ARNAVILLE 6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C’est vers 14 heures que le petit groupe enjambe le Rupt de Mad en empruntant le pont métallique.  Ensuite nous attaquons hardiment la montée vers le bois l’Hermite avec un dénivelé de 245 m. Le chemin est recouvert de feuilles mortes qui vieillissent dans un joyeux camaïeu de jaune, de rouge et de brun.   

    ARNAVILLE 6

    A Waville, nous changeons de rive et nous randonnons à flanc de coteau jusqu’à Bayonville sur Mad. Au passage, nous profitons du lavoir, datant de 1840, pour se faire photographier en groupe. 

    ARNAVILLE 6

    Puis nous continuons notre périple entre la voie ferrée et le barrage de la réserve d’eau de Metz. A la Saussaie Saint Etienne, nous apercevons la chapelle Notre Dame du Mont-Carmel. Nous sommes presqu’arrivés. Ouf ! disent certaines et certains car la nuit tombe. Nous avons parcouru douze kilomètres. 

     


    votre commentaire
  • ARRY 2

    Deux itinéraires : Christian et Alain Ge + relevés GPS: Alain Ge (22 participants) 

     Commentaire et photos : Alain Gu 

    22' voilà les marcheurs 

    sur ARRY 

    ARRY 2

    Ce mardi 12 novembre, le point de départ est situé près du château d’eau d’Arry. Après une petite convalescence, Yves et Alain Gu sont présents. Bon retour parmi nous.  

    ARRY 2ARRY 2

     

     

     

     

     

     

     

    ARRY 2ARRY 2

     

     

     

     

     

     

      

    ARRY 2ARRY 2

     

     

     

     

     

     

     

    ARRY 2ARRY 2

     

     

     

     

     

     

     

    ARRY 2

    14 heures pétantes, Christian tire le groupe de marcheurs sur une piste empierrée menant au bois « le Comte ». Au bout d’un quart d’heure, une petite pluie commence à tomber. Cela ne nous empêche pas de pénétrer dans cette forêt. Les chemins sont agréables, la plupart du temps dans les sous-bois ou en lisière. 

    ARRY 2ARRY 2

     

     

     

     

     

     

     

    ARRY 2

    A la sortie de l’allée « les Hannaux », nous rejoignons la D67 (route des vins) qui mène à la croix du calvaire, érigée au col d’Arry. Nous sommes attendus par le père fouettard et l’artisan boucher qui préparent St Nicolas. 

    ARRY 2

    C’est sur les hauteurs de cette commune que nous nous rassemblons, pour la photo de famille. 

    ARRY 2

    La balade de 4,610 km étant un peu courte, Christian passe les consignes à Alain Ge pour une marche complémentaire.

    ARRY 2ARRY 2

     

     

     

     

     

     

     

    ARRY 2

    Nous repartons pour une petite boucle de 5,152 km vers la Côte St Pierre. Nous prenons le circuit de la Carrière puis le GR 5F. Là, ça colle (la terre est amoureuse !)… Sur le parcours, nous rencontrons un groupe de marcheurs mosellans, biens sympathiques. 

    ARRY 2

    ARRY 2ARRY 2

    A hauteur des vestiges du « stock de sacs de ciment » témoignant des importants travaux de fortification effectués par l’armée allemande, nous tournons à gauche pour sillonner dans une forêt qui revêt ses atours d’automne.  Un festival de couleurs qui s’impose : ce sont des rouges, des bruns et des ors. On en a plein la vue avant de retrouver nos véhicules.  

    ARRY 2

    ARRY 2ARRY 2

     

     Merci  Christian et Alain Ge

           pour les deux balades. 


    votre commentaire
  • FROUARD 3

     

    Choix de l'itinéraire et relevé GPS: Alain Ge (7 participants) 

     Commentaire : Alain Gu et photos : Martine 

    Randonnée de Fort en Fort

    pour nos 7 marcheurs 

    FROUARD 3

    Il est 13 heures 30, les 7 marcheurs sont contents de se retrouver sur le parking de l’ancienne maison forestière de Frouard. Aujourd’hui, notre première partie de la balade est historique.

     

    FROUARD 3

    FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    FROUARD 3

    Pour rejoindre nos bâtisses militaires, nous empruntons le parcours de santé des Rays sur 1,500 km. Puis nous prenons la direction du parc Lattier où se trouve le fort de Frouard, appelé fort Drouot qui est rattaché à la place de Toul. Son altitude de 358 mètres permettait de défendre la vallée de la Moselle et les nœuds ferroviaires et routiers qui menaient à Paris. 

    FROUARD 3

    FROUARD 3FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

    Nous sommes accueillis par le Père Fouras de Fort Boyard. Le reconnaissez-vous ? Jean-Marc S n’est pas prêt d’oublier son passage au Fort. Il a raté son épreuve et il se retrouve enfermé à l’intérieur. 

    FROUARD 3

    FROUARD 3FROUARD 3

    FROUARD 3

    FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

     

    FROUARD 3FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

     

     

    FROUARD 3FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

    Plus loin, nous avons la chance de pouvoir rentrer à l’intérieur de la batterie de l’Eperon. Grâce à la gentillesse des bénévoles du site qui nous font visiter sommairement l’intérieur. Les panneaux (photographiés) vous permettront de voir  le magnifique travail réalisé par ces passionnés.  Cet ouvrage de Séré de Rivières a été construit de 1879 à 1883, suite à la défaite de 1870, pour défendre la frontière contre l’empire allemand. On y trouve deux exceptionnelles casemates Mougin, les seules en Lorraine et surtout le dernier exemplaire en France d’une tourelle à éclipse Galopin. 

    FROUARD 3

    FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

     

     

    A mi-parcours, c’est l’heure du traditionnel réconfort.

    FROUARD 3FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

     

    FROUARD 3FROUARD 3

     

    Nous repartons à travers bois et champs sur un chemin sablonneux, très praticable et bordé d’arbres qui commencent à porter les stigmates de l’automne. Jacqueline et Pierrot scrutent le ciel car la température baisse. Sur le circuit, nous apercevons des petits nains qui se sont déjà protégés du froid.  

    FROUARD 3FROUARD 3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous vous offrons deux photos de groupe, une en noir et blanc de 1919 et l’autre en couleur de 2019. On reviendra au printemps 2020 pour visiter les lieux et profiter d’un bon petit repas.  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique