• A Onville 2

    15 participants pour ce parcours de 13,6 km proposé par Daniel.

     

    Départ du pont du Rupt de Mad à Onville et sitôt passé le pont sous la voie ferrée, le sentier

    le long du bois communal de Villecey sur Mad que l'on domine, est plutôt pentu.

    Le chemin en courbe de niveau est très boueux mais le coup d'oeil sur la vallée est pittoresque.

    En traversant la route, nous prenons l'itinéraire de Grand Fontaine, qui nous amène dans ce vallon

    où la succession d'étangs constitue un site remarquable.

    Une fois remontés au niveau de la Grange en Haye par un passage très raide mais heureusement

    pas très long, nous regagnons le chemin pris à l'aller.

    Pour en savoir plus sur ces sites:

    Natura 2000

    A Onville 2

    A Onville 2

    A Onville 2

     

     


    1 commentaire
  • A Norroy (Pierre au Jô)

    37 Participants pour ce large tour de Norroy de 11 km proposé par Francis...

    Météo bien clémente ce jour et au début, très agréable mise en jambes le long du canal

    A Norroy (Pierre au Jô)

    Après la traversée de Vandières...

    A Norroy (Pierre au Jô)

    pour remonter à Norroy la pente est raide mais pas très longue...

    A Norroy (Pierre au Jô)

    A l'approche de Norroy, Francis commence ses commentaires très fournis sur l'histoire du village

    A Norroy (Pierre au Jô)

    Après la traversée de la zone des carrières, nous prenons la direction de la Pierre au Jô où Francis

    nous dévoilent toutes ses connaissances sur ce menhir dont il est devenu un grand spécialiste

    et dont les commentaires, au Nouvel An avec le CTM, ont été relatés dans la presse locale....

    A Norroy (Pierre au Jô)

    A Norroy (Pierre au Jô)

    En redescendant par Norroy, dernière petite halte culturelle devant la maison natale de Francis.

    A Norroy (Pierre au Jô)

    Pour revivre ces moments culturels:

    A Norroy (Pierre au Jô)


    3 commentaires
  •  

    A Pont Netto3

    Six courageux étaient au départ pour cette rando proposée par Francis et qui devait par Puvenelle

    nous conduire à la ferme St-Pierre avec redescente par le chemin parallèle à la route de la côte.

    Un rayon de soleil nous incita à ne pas renoncer malgré l'alerte météo...hélas, ça n'a pas duré

    A peine démarrés les conditions se détériorent très vite...

    A Pont Netto3

    La renonciation

    Il pleuvait. On était déçu de la défaite
    Pour la première fois le FREP baissait la tête.
    Sombre jour pour !e marcheur qui revenait lentement,
    Laissant derrière lui le chemin dégoulinant.
    Il grêlait. L'âpre bourrasque fondait en avalanche.
    Après la rafale franche, une autre rafale franche.
    On ne reconnaissait plus le chef ni sa pélerine
    Au départ un groupe vaillant, et maintenant un troupeau.
    On ne distinguait plus leur triste mine
    Il pleuvait. Les habits trempés prenaient l'eau jusqu'à la peau

    Grêlons, grosses gouttes, feuilles, mêlés aux bourrasques
    Pleuvaient ; les randonneurs, surpris d'être tremblants,
    Marchaient pensifs, l'eau dégoulinant dans leurs chemises
    Il pleuvait, il pleuvait toujours ! La froide bise
    Sifflait dans les rues de Maidières en ces lieux connus,
    On n'avait plus qu'à retourner d'où nous étions venus.

    A Pont Netto3

    Heureusement, Evelyne qui avait tout prévu pour 17 heures nous accueille avec un peu d'avance

     et après nous être débarrassés de nos oripeaux trempés, le vin chaud et les gâteaux qu'elle nous offre

    sont les bienvenus.

     

    A Pont Netto3

     

    A Pont Netto3

    Fin de la tragi-comédie


    4 commentaires
  • 31 participants 

    pour la 1ière marche de l'année 2012, cela fait beaucoup de personnes qui malgré la pluie et le vent

    n'ont pas hésité en espérant peut-être éliminer le surplus de calories accumulées pendant les fêtes ?

    A Dieulouard

    Henri salue 3 marcheurs de Blénod qui viennent tester et qui s'inscriront peut-être pour l'année.

    A Dieulouard

    De gauche à droite Robert N, Jacques B et Jean V.

    Le parcours démarre par la montée à ND des Airs en suivant le sentier des Roches

    A Dieulouard

    Arrivés sur les hauteurs après ND des Airs les bourrasques humides sont de plus en plus violentes

    et comme nous les avons en pleine face, la progression devient pénible.

    A Dieulouard

    En redescendant vers le village par un chemin creux, le vent est plus supportable, mais le crachin

    de type breton mouille bien... il paraît que c'est très bon pour le teint...n'est-ce pas mesdames !

    A Dieulouard

    Parvenus au parking, Hélène qui a tout prévu, sort une table de camping et coupe des parts de galettes

    que nous dégustons avec un verre de cidre proposé par la même...pas mal cette recrue de fraîche date...

    ....tout le monde apprécie.

    A Dieulouard

    Merci Hélène !

    A Dieulouard

     


    votre commentaire
  • A Gézoncourt (Villevaux)

    Proposé par Christian, 10 km, 15 participants

    Au départ du moulin de Villevaux 1 ier franchissement de lEsch

     

    A Gézoncourt (Villevaux)

    Passage devant l'ancien moulin...

    A Gézoncourt (Villevaux)

    pour rejoindre le sentier suivant le cours d'eau, bien "glaiseux" aujourd'hui

    A Gézoncourt (Villevaux)

    Un premier gué à passer, celui du Rû du Grené, petit affluent de l'Esch.

    A Gézoncourt (Villevaux)

    Ce vallon si paisible fut pendant très longtemps une vallée … sidérurgique. En effet, depuis des temps immémoriaux (8 siècles avant notre ère !) les hommes ont exploité les gisements de minerai de fer de ce vallon. L’extraction du minerai se faisait à l’aide de « fours catalans », simples cavités creusées dans le sol généralement à flanc de coteau dans lesquels on plaçait le minerai et le charbon de bois.
    Au XVII les seigneurs de la région se fournissaient en boulets de canon aux forges du Val de Grené. Aujourd’hui à cet endroit il ne reste plus qu’un charme séculaire au tronc très noueux et tout autour la forêt a repris ses droits, mais en fouillant en peu dans les talus environnants, il est facile de trouver des scories dernières preuves de l’activité industrielle de l’endroit.Le sentier continue ensuite à travers la forêt très endommagée par la tempête de 1999, On arrive rapidement au moulin ruiné de Lajus, encore en activité au siècle dernier.

    Une belle descente plutôt scabreuse sur ce terrain glissant.

    A Gézoncourt (Villevaux)

    Un 2° gué pour traverser l'Esch au moulin Lajus qui n'est plus qu'une ruine alors qu'il y a une quarantaine

    d'années, il avait sa toiture et un architecte de Nancy avait même entrepris de l'aménager. Ayant abandonné

    le projet pour une raison inconnue, la bâtisse a été vandalisée et la nature a poursuivi l'oeuvre de destruction.

    A Gézoncourt (Villevaux)

    A Gézoncourt (Villevaux)

    Traversée de la route et du bois pour rejoindre le chemin de la ferme de Nanzéville

    A Gézoncourt (Villevaux)

    A droite toute pour redescendre sur Gézoncourt où nous attend une table bien sympathique...

    A Gézoncourt (Villevaux)

    préparée par Gérard et Noëlle dont c'est l'anniversaire, pétillant et friandises, Monique apprécie

    A Gézoncourt (Villevaux)

    et malgré la fraîcheur du fond de l'air, l'ambiance amicale est des plus chaleureuse...

    A Gézoncourt (Villevaux)u

         Bon anniversaire, Noëlle       

    2 fois, 3 fois vingt ans;;;;ce sont toujours des vingt ans...

    Et Gégé le sait bien

    A Gézoncourt (Villevaux)

    A Gézoncourt (Villevaux)

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique